Mercredi 12 mai 2021

Retraites, un blocage par essence !

Les raffineries pétrolières françaises sont à l’arrêt, bloquées par les grévistes du secteur de l’énergie opposés au projet de réforme des retraites. Après avoir démenti pendant plusieurs jours tout risque de pénurie, François Fillon annonce aujourd’hui un plan d’urgence…
… de ravitaillement des stations-service afin de rétablir un service normal d’ici quatre à cinq jours. Est-ce encore possible, alors que la moitié des pompes réservées aux poids-lourds et le quart des stations-service sont aujourd’hui à sec? Comment en est-on arrivé là, alors qu’il y a peu le Gouvernement, qui avait opté pour un passage en force de son projet de réforme, semblait peu s’inquiéter de la mobilisation grandissante dans les cortèges, ou de l’arrivée des lycéens et des étudiants, tablant sur un pourrissement du conflit social ?

Le blocage économique est l’écueil majeur à éviter pour le Gouvernement, quitte à tenter d’utiliser des réquisitions préfectorales abusives pour l’approvisionnement des stations-service, comme ce fut le cas dimanche à la raffinerie de Grandpuits. Les syndicats l’on bien compris : bloquer les raffineries est stratégique, voire leur unique atout, dans le bras de fer qu’ils livrent actuellement face à un Gouvernement qui ne veut rien lâcher et force la contestation à se radicaliser. Nous puisons depuis quelques jours dans nos réserves industrielles de pétrole. Elles représentaient effectivement au début des blocages 30 jours de consommation moyenne, mais ne sont que partiellement sous forme raffinée, et donc directement utilisables. Quant aux 60 jours de réserves stratégiques, gérées par l’État, elles sont pour un quart stockées dans les raffineries…et donc bloquées. Ainsi, la pénurie ne vient pas bien sûr d’une insuffisance des stocks mais d’un problème d’acheminement.

Or, les blocages, face auxquels les réquisitions forcées du week-end n’ont eu que peu d’effet , ont amorcé une pénurie de gasoil, qui frappe de plein fouet le transport routier, et qui par ricochet risque de compliquer singulièrement le plan de ravitaillement d’urgence annoncé aujourd’hui par le Premier Ministre. Aussi, le porte-parole de la Fédération Nationale des Transports Routiers demandait-t-il aujourd’hui au Gouvernement de débloquer les dépôts de carburant

S’achemine-t-on pour autant vers un rationnement du carburant dans les jours qui viennent? A quelques jours d’un départ en vacances de Toussaint, déjà très compromis par les mouvements de grèves ferroviaires et aériens, le Gouvernement cherchera sans doute à éviter, voire à reporter cette solution le plus possible. Pourtant, si elle devait s’avérer nécessaire, tout délai en la matière risquerait d’agraver considérablement la situation. Car, au delà de l’approvisionnement en carburant et du ralentissement déjà palpable de l’activité économique et de la production, c’est l’approvisionnement des magasins en nourriture qui est en jeu à très court terme : les grandes surfaces n’ont par exemple que deux jours de stock…

A lire dans la presse sur le même sujet:



3 Commentaires

  1. Comments  Louise B.   |  Mercredi 20 octobre 2010 à 15 h 43 min

    Le Gouvernement pousse à la radicalisation des actions, alors que la population soutient les grèvistes…ont-ils perdu la tête à Matignon?
    A lire par exemple, ce qui se passe sur Dunkerque:
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/10/20/a-dunkerque-sarkozy-veut-nous-faire-crever-au-boulot_1428879_3224.html

  2. Comments  Marie-Amélie Bertin   |  Jeudi 21 octobre 2010 à 16 h 41 min

    Pour mieux comprendre en quoi les dernières réquisitions préfectotales sont abusives:
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/10/21/la-requisition-porte-une-atteinte-tres-forte-aux-droits-des-grevistes_1429480_823448.html#ens_id=1305816

  3. Comments  Louise B.   |  Vendredi 22 octobre 2010 à 20 h 39 min

    Le tribunal administratif de Melun vient de suspendre les réquisitions à la raffinerie de Grandpuits, et donc de donner raison aux grèvistes! :-*

    Pour mieux comprendre en quoi les dernières réquisitions préfectotales sont abusives:
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/10/21/la-requisition-porte-une-atteinte-tres-forte-aux-droits-des-grevistes_1429480_823448.html#ens_id=1305816

Ajouter un commentaire




*

Devenez Rédacteur !

L'actualité politique vous intéresse ?
Vous avez un scoop, un combat, un projet, une analyse à partager ?



Il sera publié dans les 24h

Newsletter

L'inscription à la Newsletter mensuelle vous permet de rejoindre le réseau Écologie Démocrate


Les flux