Lundi 10 mai 2021

Les prémices de 2012

Les Régionales passées, les partis et mouvements français ont lancé la course à la Présidentielle, et il semblerait qu’ils se placent tous dans une stratégie de premier tour, excepté le PS.

 

Les socialistes d’abord….

Ainsi le PS se lance dans l’organisation de primaires ouvertes. Il entend par là accaparer le débat politique à Sarkozy, cadenasser les divergences internes, drainer progressivement les électorats vers l’idée d’un vote à gauche…C’est bien vu, c’est terriblement bien vu…Cependant l’objectif ne sera pleinement atteint que si toute la gauche adhère à la démarche et déjà aujourd’hui Europe Ecologie n’est pas dans cette optique, si le vote est réel et non pas pré déterminé comme le veulent certains au PS pour éviter toute lutte fratricide, si les électeurs adhèrent à une pratique qui leur est inconnue…En attendant Aubry resserre son discours autour des valeurs de gauche…

L’UMP sarkozyste ensuite…

Sarkozy se recentre aussi sur ses fondamentaux. Finie l’aventure écologiste ( où est Borloo ?…), l’ouverture à gauche…L’heure est au rassemblement de la famille de droite ( arrivée de Baroin au gouvernement ), au retour du propos sécuritaire ( la Burqua, le Quick Hallal,…), à l’activisme présidentiel ( débat sur les retraites…) jusqu’au bout du mandat….Sarkozy vise à accroître sa base électorale pour être certain de passer le premier tour, tout en clivant les électorats, et va bientôt chasser au centre pour gagner le second….Encore une fois, pour lui la victoire passe par la multiplication des candidatures…

 

Le FN également….

Le FN semble étrangement avoir une stratégie analogue, en lissant son discours afin de séduire les électeurs les plus à droite de l’UMP et de faire le plus gros score possible au premier tour sur l’électorat de droite….serait-il en train de se prédisposer pour des postes ministériels dans le prochain gouvernement potentiel de droite au risque pour lui de perdre son identité….

 

Europe Ecologie…

EE doit réussir ce tour de force extrême qui est de consolider un électorat qui l’a suivi parce que le mouvement semblait sortir des débats politiques habituels, tout en continuant de croître, d’exister de peser dans la vie politique par la Présidentielle….Très habillement Cécille Duflot a trouvé la dialectique adaptée en expliquant que cette élection étant la plus importante, elle permet de faire passer ses idées avec efficacité et que dans ce sens il faut y aller…mais n’est-ce pas la contradiction de trop de ce mouvement, n’est-il pas dans une logique de quitte ou double par trop risquée et que seul son électorat actuel peut comprendre et assumer ( aucune réserve…).

 

Les Centres pour finir

Même si le Nouveau Centre et Arthuis n’existent pas, ils sont a priori des sous-marins sarkozystes et sont là pour rabattre l’électorat du Centre et du Centre droit sur l’UMP.

Il y a Bayrou enfin, qui semble vouloir recentrer ( sans jeu de mot ) son discours, qui semble également disposer de toute la panoplie idéologique pour fédérer et attirer l’électorat à lui, mais qui encore aujourd’hui est incapable de transformer l’essai, restant dans le potentiel…et devant compter aujourd’hui uniquement sur ce qui reste de son électorat initial.

Villepin…

L’aventure Villepin semble plus sérieuse car au-delà de se positionner comme une alternative à Sarkozy, Villepin se place à la fois comme le fédérateur de tous les français, et l’homme capable d’incarner au mieux la France sur la scène internationale, renouant ainsi avec une certaine tradition gaulliste de la plus pure expression…mais n’est-il pas parti trop tôt, comment peut-il encore monter en puissance…

 

Dans ces stratégies du fractionnement des candidatures, soit nous revivons l’émergence des extrêmes (voir la deuxième élection de Chirac ), soit l’immobilisme pour la France d’une alternance socialiste hégémonique, soit un bouleversement important de la société française que serait l’émergence de l’écologie politique ou le renouveau centriste…en bref cette élection pourrait se jouer sur la capacité des français à risquer l’innovation politique.

 


Ajouter un commentaire




*

Devenez Rédacteur !

L'actualité politique vous intéresse ?
Vous avez un scoop, un combat, un projet, une analyse à partager ?



Il sera publié dans les 24h

Newsletter

L'inscription à la Newsletter mensuelle vous permet de rejoindre le réseau Écologie Démocrate


Les flux