Lundi 10 mai 2021

Le boulier fiscal du CAC 40

La France a inventé le bouclier fiscal pour les plus grandes entreprises françaises. Ces 40 mastodontes internationaux ont acquitté en moyenne 0,4 % de leur chiffre d’affaires global. En trois ans (2007, 2008, 2009) ils ont versé 10 milliards d’impôts nets. Soit, en moyenne, 86 millions par an et par groupe.
Le rapport de l’UMP Gilles Carrez, rapporteur du budget à l’Assemblée nationale, pas vraiment un marxiste-léniniste, démontre en effet les 40 plus grosses capitalisations boursières de la place de Paris sont logées à la même enseigne.

Cet extrait est tiré du Coup de projecteur de Laurent Neumann sur MARIANNE du 15 juillet 2011.

À lire également sur 20minutes.fr : Un rapport dénonce la faible imposition des sociétés du CAC 40

Les grandes entreprises sont moins imposées que les PME, selon un rapport parlementaire publié mercredi, qui souligne qu’il est urgent de travailler sur l’exonération de certaines charges dont bénéficient les sociétés du CAC 40. Certaines, comme Total, Danone ou Suez Environnement, ne payent tout simplement pas d’impôts. La différence de pression fiscale peut être de l’ordre de près de 21 points entre les grandes entreprises et les PME, précise le rapporteur.


Ajouter un commentaire




*

Devenez Rédacteur !

L'actualité politique vous intéresse ?
Vous avez un scoop, un combat, un projet, une analyse à partager ?



Il sera publié dans les 24h

Newsletter

L'inscription à la Newsletter mensuelle vous permet de rejoindre le réseau Écologie Démocrate


Les flux