Mardi 15 juin 2021

Édito

Austérité : le grand fossé

La solidarité entre les générations, entre les membres d’une même société, est aujourd’hui sérieusement malmenée. Le raisonnement est simple : la dette d’un État doit être combattue. Pour la combattre il faut tailler dans les dépenses sociales. Cela s’appelle l’austérité, c’est en fait une remise en question profonde du modèle social européen qui a éclos au lendemain de la guerre fratricide. Mais qu’est-ce qui aujourd’hui ferait que la solidarité ne serait plus possible ? Sommes-nous moins riches que dans les années 50 ? Non. Sommes-nous confrontés à une nouvelle guerre ? Non. Sommes-nous plus nombreux ? A peine. Pourquoi ce qui était envisagé comme possible et souhaitable ne l’est plus maintenant ? Ce qui a changé depuis 30 ans : une hausse vertigineuse des disparités sociales. Parce que le politique a abdiqué face au pouvoir économique, parce qu’il a laissé filer, au gré des pressions et des prises d’intérêt, la cohésion sociale, il a laissé s’installer un système qui produit des gens de plus en plus riches et des gens de plus en plus pauvres. Pour s’appliquer, la solidarité a besoin d’une société cohérente. La fiscalité aujourd’hui est inopérante, les riches sont trop riches pour s’en apercevoir, et les pauvres trop pauvres pour en profiter. Dans ce contexte, l’austérité est simplement l’inverse de ce qu’il faut faire.

Au Théâtre Dejazet samedi 29 et dimanche 30 mai

Deux tables rondes proposées par Corinne Lepage pour débattre du changement de politique (samedi 29 mai à 20h30) et des liens entre crise financière et démocratie (dimanche 30 mai à 10h30).
Lire la suite…

Un webzine d’actualité éco-démocrate

La crise 2009, une crise pas comme les autres… même si tout a repris pareil, « business as usual », enfin presque. Peut-être grâce à Internet et à l’immédiateté gratuite des contacts, l’idée de partager une même planète, non extensible, s’est accélérée à travers les pays. Et la crise de 2009 n’a plus été une crise de plus d’un système économique obligatoire qui s’en remettra et continuera, mais la crise inéluctable d’un système qui triche avec la réalité, qui imagine des profits aussi infinis que virtuels, et qui ne peut conduire qu’à la faillite, sociale et écologique.

L’envie de construire un autre modèle, où démocratie et écologie sont étroitement liées, grandit dans beaucoup de pays. Comment se réalisera-t-elle ? Quelles décisions seront prises et quels en seront les rouages ? L’actualité économique, sociale et politique montre, malgré les conservatismes, les chasses gardées et les visions courtermistes, que la prise de conscience progresse vers, nous l’espérons, l’instauration de nouvelles règles du jeu.

Christelle de Crémiers et les rédacteurs d’Écologie Démocrate

Devenez Rédacteur !

L'actualité politique vous intéresse ?
Vous avez un scoop, un combat, un projet, une analyse à partager ?



Il sera publié dans les 24h

Newsletter

L'inscription à la Newsletter mensuelle vous permet de rejoindre le réseau Écologie Démocrate


Les flux