Jeudi 21 octobre 2021

Le meilleur des mondes

Tandis que le pouvoir d’achat s’érode inexorablement, la consommation des ménages augmente sur fond d’inégalités sociales record. L’INSEE vient de publier le verdict de l’année 2010. Décryptage d’un rapport révélateur d’une lame de fond.
Les Français s’appauvrissent année après année. Les meilleures hausses de prix : + 21 % pour le gaz, +11 % pour les légumes, +6 % pour les assurances et +30 % pour l’essence. Les prix à la consommation français sont parmi les plus élevés de l’UE.


En face, des salaires qui stagnent depuis des années. Or un salaire qui stagne, avec l’inflation, cela revient à une diminution relative du salaire de 11 % entre 2000 et 2010, selon les calculs de la CGT. Le salaire moyen français se situe dans la 2e moitié des salaires de l’UE et il est distancé de 20 % par le salaire moyen allemand.


Le gouvernement propose une taxation de 1,1 % du capital ? Les industriels du Medef haussent les épaules : ils repercuteront cette hausse sur les prix des produits comme nous assure Franck Riboud sereinement.


Bien que le pouvoir d’achat diminue (selon l’INSEE il ralentit » mais il faut retirer les dépenses pré engagées l’année précédente pour constater son recul réel)


Ajouter un commentaire




*

Devenez Rédacteur !

L'actualité politique vous intéresse ?
Vous avez un scoop, un combat, un projet, une analyse à partager ?



Il sera publié dans les 24h

Newsletter

L'inscription à la Newsletter mensuelle vous permet de rejoindre le réseau Écologie Démocrate


Les flux