Dimanche 22 octobre 2017

Comment devenir allemand aujourd’hui ?

L’Allemagne a choisi de s’engager activement dans la facilitation de la naturalisation. Comme le dit le titre de la page consacrée : www.einbuergerung.de (on cherche encore le www.naturalisation.fr)

« Unser Land lebt von der Vielfalt seiner Menschen. Ihr Engagement und Ihre Bereitschaft, sich aktiv in die Gesellschaft einzubringen, entscheiden mit über die Zukunft unserer gemeinsamen Heimat. »

soit : Notre pays vit de la diversité de ses hommes et femmes. Leur engagement et leur volonté de s’engager activement dans la société décident aussi du futur de notre patrie commune.

Une belle déclaration, qui n’a pas eu besoin d’un débat puant sur l’identité nationale pour émerger.

Engagement et volonté, deux conditions importantes

Ce qui ressort de la procédure d’acquisition de la nationalité allemande sont bien les mots engagement et volonté. On entre en Allemagne dans une communauté de devoirs.

Les conditions de l’acquisition sont les suivantes (outre un droit de 255 € à payer) :

  • Vivre depuis plus de 8 ans de manière régulière et permanente en Allemagne (l’Allemagne a cet avantage qu’on est obligé de s’inscrire en mairie de domicile et que ce document d’inscription est préalable à de nombreuses démarches, notamment en terme d’aides sociales), 4 ans suite à un mariage.
  • Indépendance financière, pour soi et sa famille (impossible pour ceux vivant de l’aide sociale).
  • Connaissance suffisante de la langue allemande (via un entretien avec un fonctionnaire).
  • Connaissance de l’ordre social et juridique et de la culture allemande (via un test de nationalité sous forme de QCM visant notamment à écarter les théocrates islamistes).
  • Aucune condamnation pour crime ou délit.
  • Profession de foi en reconnaissance de l’ordre démocratique et libéral de la constitution allemande (impossible d’être adhérent ou d’avoir été adhérent d’une organisation contraire à ces principes).
  • Perte de l’ancienne nationalité (sauf pour quelques pays comme la France, pour laquelle la double nationalité est permise).

Ces conditions strictes n’empêchent pas des milliers d’étrangers de devenir allemands (parmi lesquels l’auteur de l’article).

En Allemagne, il n’y a pas eu de débat sur la nationalité lors de l’assouplissement de la procédure de naturalisation.

 

A retenir.

Cette nouvelle loi a connu un grand succès, d’autant que la double-nationalité fonctionne dans certains cas (notamment pour les Français).

De quoi ouvrir des perspectives pour la France.



3 Commentaires

  1. Comments  DEGOURNAY   |  Vendredi 18 janvier 2013 à 11 h 51 min

    Ma mére est d’origine allemande et moi méme je suis né à BERLIN puis je obtenir la double nationalité merci d’avance pour votre réponse.

  2. Comments  Florian   |  Dimanche 6 février 2011 à 21 h 26 min

    Bonjour Monsieur,

    n’étant pas spécialiste non plus du système je vous réponds modestement.
    Peut-être en allant vous renseigner auprès de l’Ambassade d’Allemagne à Paris.
    Etant né de père allemand vous devriez pouvoir obtenir la nationalité.
    Bon courage,
    Florian

  3. Comments  GRANDPRE   |  Lundi 31 janvier 2011 à 12 h 24 min

    je suis ne de pere alsacien NE allemand en 1911 de grand-pere ne allemand en1868 si cela est necessaire je peu joindre le certificat de naissance de mon pere je serais desireux de prendre la nationnalitee de mes ancetres ,je suis ne en 1941 a paris je suis retraite avec une retraite qui me permet de vivre tres bien je suis proprietaire de mon habitation je ne suis a la charge de personne j’aimerais savoir si il me serait possible ne parlant plus un mot d’allemand mercie pour la reponse

Ajouter un commentaire




*

Devenez Rédacteur !

L'actualité politique vous intéresse ?
Vous avez un scoop, un combat, un projet, une analyse à partager ?



Il sera publié dans les 24h

Newsletter

L'inscription à la Newsletter mensuelle vous permet de rejoindre le réseau Écologie Démocrate


Les flux