Mercredi 2 décembre 2020

Changement de cap en Slovaquie

Contre toute attente, les élections législatives du 12 juin dernier ont été à l’origine d’un changement de cap qui aura des incidences sur toute la région.En effet, bien qu’arrivé largement en tête aux élections précédentes, le parti de centre-gauche SMER, emmené par l’ex-premier ministre Robert Fico, s’est révélé incapable de former à nouveau une coalition de gouvernement, en raison des mauvais scores de ses ex-alliés nationalistes et populistes.

Le pays est désormais dirigé par une coalition de centre-droit comprenant quatre partis: le SDKU (conservateur) de la future Premier ministre Iveta Radicova, les libéraux du Parti de la liberté et de la solidarité (SaS), les chrétiens-démocrates du KDH et le parti hongrois modéré Most-Hid.

Ce changement de gouvernement annonce le retour vers une politique d’inspiration résolument libérale; l’objectif avoué est de permettre au pays de retrouver son statut de “tigre” économique, dont l’augmentation du PIB par habitant (1) – 72% de la moyenne de l’UE en 2008 contre 50% huit ans plus tôt-, et l’entrée dans la zone euro avant les autres pays du groupe de Visegrad constituaient les signes tangibles. Par ailleurs, la nouvelle donne politique devrait conduire à un apaisement des tensions avec la Hongrie voisine.

(1) En standard de pouvoir d’achat, chiffres Eurostat


Ajouter un commentaire




*

Devenez Rédacteur !

L'actualité politique vous intéresse ?
Vous avez un scoop, un combat, un projet, une analyse à partager ?



Il sera publié dans les 24h

Newsletter

L'inscription à la Newsletter mensuelle vous permet de rejoindre le réseau Écologie Démocrate


Les flux