Samedi 20 avril 2019

Édito

Le webzine Écologie Démocrate fait peau neuve

Avec la même envie de tous les rédacteurs et rédactrices du webzine d’offrir un éclairage écolodémocrate sur l’actualité.

Cet éclairage est exigeant : il interdit de reprendre la description d’un événement avec les repères et les concepts répandus dans la presse professionnelle. Il oblige à réécrire un événement donné avec un autre langage, dont la syntaxe est encore balbutiante et les grammairiens peu reconnus. Un autre langage qui ne nous a pas été enseigné, ni à l’école, ni à l’Université, qui n’est pas celui de nos collègues de travail, ni, souvent, celui de nos familles. Et qui doit en plus garder un sens auprès des lecteurs et lectrices qui ne le parlent pas.

Le monde s’accélère et le basculement est inévitable. Mais vers quel versant ? Celui des robots, comme le prédit Jérémie Rifkin, celui de la fonte des calottes polaires et de la libération du méthane terrestre, comme le suggère le GIEC dans le pire scénario, ou celui d’une renationalisation radicale, réponse autoritaire à l’autoritarisme des marchés financiers mondialisés, sur fond inévitable de nouvelles guerres ?

Fidèles à notre démarche d’ouverture, les colonnes du webzine sont ouvertes à de nouveaux-velles rédacteurs-trices. Merci pour votre soutien et bonne lecture !

Re-règlementer la finance : la première transition écologique

Finance mondialisée et crise écologique sont-elles liées ? La question est très rarement posée dans le débat public. Le webzine Écologie démocrate prend parti : oui, finance mondialisée et crise écologique sont liées, et la première contribue à l’intensification de la seconde.
Lire la suite…

Un clivage est mort, vive le nouveau clivage

Le gouvernement Ayrault se défend d’être de droite. Il est de manière récurrente attaqué sur ce point. L’amendement sur le Crédit d’Impôt pour la Croissance et l’Emploi, cadeau pour les entreprises en bonne santé, aurait pu être le projet phare d’un François Baroin, la politique migratoire, celle d’un Claude Guéant. Le vote des étrangers, c’est sûr, ce n’est pas un projet de droite, mais, justement, le gouvernement tergiverse sur cette promesse de campagne, la n°50.
Lire la suite…

À chaque présidentielle sa surprise

En 1995, c’est Lionel Jospin, en arrivant premier du premier tour qui avait créé la surprise. En 2002, idem, en étant éliminé du second tour. En 2007, c’est François Bayrou qui a défié les pronostics… en 2012 ?

De toutes les élections présidentielles de la Ve République, c’est celle de 2002 qui détient le record d’abstention, celle aussi qui a permis pour la première fois à un candidat extrême d’atteindre le second tour. Or, les derniers sondages prédisent en 2012 encore 5 points de plus d’abstention qu’en 2002, soit 32 %.
Lire la suite…

Devenez Rédacteur !

L'actualité politique vous intéresse ?
Vous avez un scoop, un combat, un projet, une analyse à partager ?



Il sera publié dans les 24h

Newsletter

L'inscription à la Newsletter mensuelle vous permet de rejoindre le réseau Écologie Démocrate


Les flux