Mardi 27 septembre 2022

Austérité : le grand fossé

La solidarité entre les générations, entre les membres d’une même société, est aujourd’hui sérieusement malmenée. Le raisonnement est simple : la dette d’un État doit être combattue. Pour la combattre il faut tailler dans les dépenses sociales. Cela s’appelle l’austérité, c’est en fait une remise en question profonde du modèle social européen qui a éclos au lendemain de la guerre fratricide. Mais qu’est-ce qui aujourd’hui ferait que la solidarité ne serait plus possible ? Sommes-nous moins riches que dans les années 50 ? Non. Sommes-nous confrontés à une nouvelle guerre ? Non. Sommes-nous plus nombreux ? A peine. Pourquoi ce qui était envisagé comme possible et souhaitable ne l’est plus maintenant ? Ce qui a changé depuis 30 ans : une hausse vertigineuse des disparités sociales. Parce que le politique a abdiqué face au pouvoir économique, parce qu’il a laissé filer, au gré des pressions et des prises d’intérêt, la cohésion sociale, il a laissé s’installer un système qui produit des gens de plus en plus riches et des gens de plus en plus pauvres. Pour s’appliquer, la solidarité a besoin d’une société cohérente. La fiscalité aujourd’hui est inopérante, les riches sont trop riches pour s’en apercevoir, et les pauvres trop pauvres pour en profiter. Dans ce contexte, l’austérité est simplement l’inverse de ce qu’il faut faire.



1 Commentaire

  1. Comments  Rodrigue   |  Mercredi 4 août 2010 à 13 h 51 min

    Il est clair que les richesses sont moins bien reparties. Mais que signifie au juste bien repartie? La répartition est-elle juste? à quoi juge-t-on que le répartition est injuste. Une grande disparité seule n’est, en toute logique, en rien un indicateur de grande injustice.
    En fait, la question est mal posée.
    On est plus riche certes, mais nous vivons tout de même au-dessus de nos moyens. Voilà le problème.

Ajouter un commentaire




*

Devenez Rédacteur !

L'actualité politique vous intéresse ?
Vous avez un scoop, un combat, un projet, une analyse à partager ?



Il sera publié dans les 24h

Newsletter

L'inscription à la Newsletter mensuelle vous permet de rejoindre le réseau Écologie Démocrate


Les flux